Communauté de communes du Nord Champenois

Vous êtes ici

Voeux 2016

Écrit le 25 janvier 2016

 


LES VŒUX 2016 DU MAIRE DE MERFY, ERIC VERDEBOUT :

 

Monsieur Arnaud Robinet Député-maire de Reims,

Monsieur le sénateur Yves Détraigne est excusé

Monsieur Xavier Albertini, vice président du conseil régional, 

Madame Monique Dorgueille, vice presidente du conseil départemental,

Monsieur Guy Lecomte, Président de la C. de C. du Nord Champenois,

Mesdames et Messieurs les élus et maires des communes voisines,

Monsieur le Curé,

Madame et Messieurs les Présidents d’associations

Monsieur le Président du comité des Fêtes,

Monsieur le chef de corps et l’ensemble des sapeurs pompiers du massif,

Messieurs les gendarmes,

Mesdames et Messieurs les membres du CCAS

Mesdames et Messieurs les bénévoles du comité des fêtes, de la bibliothèque, du comité fleurissement,

Mesdames et Messieurs les employés communaux et intercommunaux,

Mesdames et Messieurs les forces vives de notre belle commune

 

Chers amis,

 

 Je suis très heureux de vous accueillir aussi nombreux pour ce rendez-vous traditionnel et incontournable du début d’année qui me permet de vous donner un éclairage sur la vie de notre commune, son évolution et vous présenter les projets que nous envisageons de réaliser. C’est aussi pour moi le plaisir de vous retrouver et vous remercier, vous toutes et tous  qui contribuez à la vie de notre commune,  vous qui  participez à rendre possible un quotidien construit autour des valeurs du bien vivre ensemble à Merfy.

Je vais les citer en essayant de ne pas en oublier !

L’équipe dynamique du comité des fêtes, les bénévoles volontaires de l’Asem, les passionnées de la nature de l’association de sauvegarde des sablières, nos musiciens de la clique l’espérance qui apportent du relief à nos défilés et nos commémorations, les membres de la bonne humeur qui au delà des activités organisées ont un rôle de lien et de soutien important pour les plus âgés d’entre nous, la commission centenaire 14-18, l’équipe des jardiniers motivés de la commissions fleurissement, les personnes qui reçoivent des prix pour les maisons fleuries, les personnels communaux, Patricia Jaquelet,  Pascal Richard, Aurélie Arnefaux et les personnels intercommunaux en particulier les ATSEM, les commerçants et artisans de notre commune.

Nos Sapeurs Pompiers du Massif animés de la volonté de porter secours et les forces de gendarmerie qui nous protègent au quotidien et tout particulièrement au cours de l’année dernière qui a été historiquement une année rude et difficile. Secours et forces de l’ordre contribuent au péril de leur vie avec une motivation et un engagement qui provoque le respect et l’admiration.  

Nous avons tous été émus et touchés par les vagues horribles d’attentas meurtriers et aveugles qui ont touché notre pays et ses valeurs républicaines en 2015.

 

Notre peuple, et avec lui les peuples et les dirigeants de très nombreux pays, se sont fortement mobilisés pour dire. NON à la barbarie, NON à l'intégrisme religieux, NON à l'antisémitisme, NON à l'intolérance, NON à la violence!

Mais en revanche OUI à la tolérance, OUI à la liberté d'expression, OUI à la laïcité, OUI à la solidarité, OUI au respect, OUI à la fraternité, OUI à la République. En résumé, OUI à la liberté dans le respect de l’autre!

C’est avec fierté que nous nous sommes levés spontanément pour défendre les valeurs républicaines.

C’est pour la liberté de pensée et d’expression que nous nous sommes battus, c’est l’égalité entre les droits et les devoirs que nous avons défendu ensemble,  et pour la  fraternité que nous nous devons les uns aux autres, que nous nous sommes rassemblés et unis.

L’esprit du 11 janvier nous a rendus plus forts, plus unis.

Cette force nous permet d’être optimistes dans les changements à venir, positifs, sereins et confiants en l’avenir.

C’est avec pugnacité et engagement que nous continuons et continuerons à œuvrer pour l’intérêt de notre commune.

2016 sera une année riche en projets et concrétisations de travaux commencés en 2015.

Je commencerais par les faces sud et Est de notre église dont les travaux se termineront en ce qui concerne l’extérieur à la fin du premier semestre.

Ensuite avec le concours de L’asem (association de sauvegarde de l’église de Merfy) les travaux intérieurs pourront être envisagés. L’aide de l’association est fondamentale pour notre patrimoine.

Le bureau et les bénévoles de cette association organisent, des concerts, des lotos, des ventes de produits de Noel, de vente d’objets à la brocante de Merfy.

La fondation du patrimoine abonde également vos dons pour lesquels vous bénéficiez d’une réduction d’impôts à hauteur de 66% des sommes que vous avez versées.

La transformation du plan d’occupation des sols en plan local d’urbanisme est un enjeu important pour l’avenir de notre territoire pour la préservation de notre cadre de vie et pour se projeter dans ce que nous voulons faire de Merfy avec vous tous dans le respect des valeurs que nous définissons pour demain.

Le tout dans le respect des règles définies par le schéma de cohérence territoriale et selon des règles de consommation de l’espace très précises pour ne pas dire restrictives fixées par la loi ALLUR.

Si le rôle d’un élu est de prévoir à long terme, d’anticiper l’avenir,  l’établissement du PLU en est le plus bel exemple.

Une exposition sur  le PLU,  que je vous invite à découvrir les lundis et jeudis se tient au premier étage de la mairie.

Je remercie Monsieur Andrade de l’agence de l’urbanisme qui est avec nous ce soir.

Nous allons intégrer à ce PLU une étude sur l’hydraulique complète de notre commune avec l’étude des bassins versants, des zones tampons et des bassins de rétention. Cette étude sera réalisée avec le concours de l’agence de l’eau et de la communauté de communes du nord champenois.

Le diagnostic obligatoire pour l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite a été réalisé sur l’ensemble de la commune en 2015.  Ce diagnostic a révélé des menus travaux à réaliser sur la salle communale, sur l’église et des problèmes importants concernant la mairie et la salle d’honneur où siège le conseil municipal et où sont réalisés les mariages, baptêmes républicains ou les événements officiels.

 

La loi impose que nous nous engagions sur une programmation étalée sur 6 années pour se mettre aux normes.

Des réflexions pour déterminer la solution la mieux adaptée à la configuration de l’immeuble et financièrement supportable sont programmées.

Cette année nous lançons une étude déterminante également pour l’avenir de Merfy. Une étude sur la grande rue par un cabinet d’urbanisme qui va intégrer la rue du nord et un plan de circulation automobile et de stationnement cohérent et aussi tenant compte de vos remarques lors du questionnaire qui vous a été envoyé et auquel un grand nombre d’entre vous a répondu.

Je les en remercie et des travaux ont déjà été engagés selon vos idées et remarques judicieuses et constructives.

2015 a vu le vote aux parlements de la Loi Notre. (Nouvelle organisation du territoire de la république) .On est d’accord ou pas avec cette loi, elle a été votée, et en républicains il nous reste à la mettre en place le mieux possible pour notre territoire. Il y a eu un avant celle loi et là nous sommes des artisans de l’après.

La première phase que vous avez tous observée et pour laquelle vous vous êtes exprimés dans les urnes était la fusion des régions Alsace, Lorraine, Champagne Ardennes.

Les compétences de cette nouvelle région issue de la fusion  des 3 autres, que l’on pourra appeler Grand Est sont primordiales pour notre quotidien que ce soit en matière économique, transport, apprentissage, accès au haut débit, emploi je laisserai Xavier vous en dire quelques mots.

La deuxième phase de cette loi est le regroupement des communautés de communes pour atteindre un seuil minimum de 15000 habitants.

Le préfet dans ce sens a fait une proposition de carte qui regroupait les communautés de communes du canton de Bourgogne plus celle de la vallée de la Suippes.

Par rapport au canton historiquement et affectivement on pouvait être d’accord, mais économiquement et stratégiquement si nous raisonnions en terme de bassin de vie est ce que nos déplacements vont vers Betheniville ou Bazancourt ?

Notre bassin d’emploi, la culture, les cinémas, les commerces, les pôles médicaux, les hôpitaux, les complexes sportifs, l’éducation, l’université, nos axes naturels de déplacement, et j’en passe… en un mot,  notre quotidien  est à Reims !

Cette réflexion l’ensemble des communes autour de Reims l’a eue.

Une  volonté de créer un grand Reims a émergé de ce constat. Pas par opposition au projet du préfet qui unissait Reims et Chalons, pas non plus par opposition à Strasbourg.

L’entrée ouest de la nouvelle région du grand est doit montrer son attractivité et son dynamisme doit créer un élan positif pour la valorisation de notre territoire.

C’est territorialement rassemblés que nous aurons l’énergie de préparer l’avenir et avancer afin de vous apporter au moins la même qualité de service au meilleur coût.

Nous sommes ce que l’on appelle, je vais employer un néologisme,  des RURBAINS, c'est-à-dire des villages ruraux qui veulent garder leur identité en périphérie du monde urbain.

Vivre les uns à côtés des autres en parallèle ce n’est pas vivre ensemble !!!!

Les habitants de Merfy ont choisi d’y habiter pour sa qualité de vie, je rassure les plus sceptique d’entre vous, elle ne changera pas.

Votre conseil municipal comme la grande majorité des communes de notre communauté de communes, de notre canton et des 141 ou 144 communes du grand Reims a voté majoritairement pour ce rapprochement.

 

La ville de Reims et la communauté d’agglomération de Reims ont eux aussi refusé la carte du Préfet, conscients qu’une communauté urbaine fidèle au pays rémois serait bien plus pertinente que la carte envisagée dans un premier temps par le préfet.

140 et quelques communes près de 300 000 habitants c’est une structure à créer, une gouvernance à réfléchir, nous devons remercier les acteurs de Reims-Ville aujourd’hui parce que même si la majorité des habitants habitent la cité des sacres près de 70%,  leur voix dans cette future assemblée ne sera représentée que par un quart des élus.

Nous avons tout à créer, ce sera en France la première communauté urbaine rurale !

Alors soyons constructifs et positifs.

Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible !

 

Le grand Reims à la porte du grand Est !!!

 

C’est notre territoire aujourd’hui,  soyons en fiers et contribuons à en faire demain un bassin attractif économiquement, ambitieux sur le marché de l’emploi, reconnu pour son dynamisme, apprécié pour sa qualité de vie et pétillant comme sa boisson mondialement connue.

C’est dans cet élan que l’ensemble du conseil municipal que je remercie tout particulièrement, a décidé de s’inscrire après des débats et des échanges fructueux.

Votre commune et j’y serais tres attentif participera avec l’ensemble de nos amis partenaires à la réussite de cette nouvelle organisation territoriale.

Nous serons très attentifs également à ce que les habitants de Merfy ne subissent pas de hausse de la fiscalité ménage et que la qualité des services ne soient pas dégradée.

Vous serez bien sur informés régulièrement de l’évolution de ces projets en cours d’année. L’optimisme c’est l’art de transformer une difficulté en opportunité.

 

Soyons optimistes !

 

C’est plus que jamais la démarche à avoir en cette nouvelle année.

Avant de laisser la parole je vous exprimerai un souhait majeur : que vivent la démocratie et le débat républicain pour préserver notre quotidien et construire notre avenir.

Roosevelt disait “Les seules limites à notre épanouissement de demain seront nos doutes d’aujourd’hui.”

Ne doutez pas,  osons et entreprenons ensemble les projets qui feront notre avenir.

 

Il me reste à souhaiter au nom de tout le conseil municipal, à toutes et à tous, mes vœux de bonne et belle année pour vous et vos proches. Je souhaite que cette année voit s’accomplir vos désirs personnels, se concrétiser vos ambitions professionnelles et se réaliser les projets de votre collectivité.

Merci de votre attention et bonne année.

Eric Verdebout

 

Cormicy Cauroy-lès-Hermonville Berméricourt Loivre Hermonville Villers Franqueux Pouillon Thil Merfy St Thierry Courcy Brimont

{ Lettres d'informations - en attente }

Visitez les autres communes composant la CC Nord Champenois